SURVIE EN FORÊT

Forum pour nous permettre de jaser de camping, chasse & pêche
Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

SURVIE EN FORÊT

Message par techfor » 2006/05/30 08:44:03

99% sinon 100% des utilisateurs de ce forum sont des personnes qui parcours les terres sauvages de notre belle province régulièrement. Je vais donc vous informez sur la manière de réagir au cas ou ils vous arriverai un pépin. Se perdre en forêt c'est une mésaventure qui peut arriver à n'importe qui. Cependant, pour prévenir le pire, lisez ceci avec soins.

Je ne veux pas de réponse qui soi rajouter ici. Je ne veux pas polluer le sujet (même si je suis pas inquiet que vos interventions seront très interessante) Si vous avez des questions, des commentaires, des idées ou autre, svp m'envoyer un e-mail/message perso ou poster votre message <<ici>> et je vais répondre.

Entre autre, je vai vous informer sur la psychologie, les feux, les abris, la nourriture, les pièges, l'eau, la signalisation,... biensure tout ceci en résumé, l'intégrale serai beaucoup trop long a donner. Mais inquiétez vous pas, ca va être bien fait et je vais tenter d'être aussi clair que possible. Certaines images seront êmpruntées à d'autres site afin de vous permettre de comprendre mieu mes explications qu'avec mes chef-d'oeuvres personnels!

Dernière chose: Même si j'ai suivie beaucoup de formation dans ce domaine, que j'ai enseignés des milliers d'heures à plusieurs organismes, je ne suis pas la summité ni infaillible. Mais j'en ai vu plusieurs!! Et avant de poster de quoi ici, soyez assurez que je l'ai tester au moins 1 fois mais souvent .. des dizaines ou que je l'ai vu de mes propres yeux! Trop de conseils sont publiés dans des livres ou sur internet sont totalement ridicule et ne fonctionnent pas. En espérants que mes connaissances vous seront utiles, mais en espérant aussi qu'elles ne vous servent jamais.

Lors d'une mise à jour, je vais l'indiquer ici:

- Psychologie de la survie inscrit le 30 mai 2006
- Quoi faire quand on est perdu? inscrit le 31 mai 2006
- Les pronostics de la température et la trousse de survie inscrit le 5 juin 2006
- Le feux inscrit le 6 juin 2006
- La nourriture inscrit le 28 juin 2006
- L'eau inscrit le 28 juin 2006
- Les pièges et la pêche inscrit le 6 juillet 2006
- Les abris inscrit le 10 octobre 2006
- Les abris d'hiver inscrit le 6 décembre 2006
- La signalisation inscrit le 19 décembre 2006
- Ajout d'un lien sur les noeuds et un video sur l'éviscération d'un lièvre dans la section piège.
Dernière édition par techfor le 2009/03/03 00:12:40, édité 35 fois.



Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/05/30 13:52:30

1- Psychologie de la survie

Définition: La survie c'est l'art de rester en vie. (voilà c'est pas plus compliqué que ca,.. pour le momment)

Lors d'une situation de survie votre but est de rester vivant peu importe ou, comment et avec quoi. 99% du temps vous aurrez un choix à faire quand à votre manière d'agir. Vous prenez la bonne, c'est ok vous augmentez vos chances de survie. Vous prenez la mauvaise et plus vous augmentez les chances qu'on retrouve que vos os.

Toutes les décisions prisent sont extrèmenent importantes mais ne doivent pas être prise à la légère ni sans être calculées. Avant chaque action il faut s'assurer de savoir ce qui va se passer. Calculer les risques tout le temps. Une jambe de cassé ou un bras par une mauvaise décision peut facilement vous couter la vie.

Les 7 ennemies de la survie

Plusieurs facteurs psychologiques affectent une personne qui lutte pour sa vie. (je parle toujours en situation de survie) Se sont des éléments dont il faut faire bien attention pour ne pas laisser nos pensées accrochée par ces facteurs.

Un petit mot pour bien s'en rappeler: DFFFESS --->Des Fesses

1- Douleur

2- Froid

3- Faim

4- Fatigue

5- Ennui

6- Soif

7- Solitude



La douleur: Comme j'ai mentionné plus haut, un membre de cassé ou une blessure va grandement nuire à votre tentative de rester vivant. Marcher 10 km si nécessaire avec une jambe fracturée ou encore nager quelques centaines de mètres avec une épaule amoché c'est loin d'être évident.

Froid: Même en plein été il est possible de souffrir d'hypotermie. Les nuits sont souvent fraîches. Les journées de grands vents ou de pluies abondantes contribuent aussi à refroidir le corps humain. contrairement à ce que la rumeur dit, une engelure ca fait mal en se produisant. L'hypotermie ca fait aussi mal mais en plus, vos énergies sont brulés à une énorme vitesse par les secousses que votre système corporels émet pour tenter de produire de la chaleur. On définie 3 types d'hypotermies: légère, modéré et sévère.

- Hypotermie légère: Petits tremblements, frissons, chaire de poule.

- Hypotermie modérée: Tremblement plus fort et frissons réguliers. Difficultés à parler, de penser et de garder l'équilibre.

- Hypotermie sévère: Tremblements et frissons puissants et saccadés. Gémissements. Pert de conscience. Mort.

Les engelures aussi peuvent nuire à votre bon fonctionnement mais je n'entrerai pas sur le sujet. Tout le monde c'est déjà geler les doigts ou les orteils en jouant dehord!

Faim: L'êre humain peut survivre une quarantaine de jours sans manger. Après quoi, vos muscles et organes vont se gruger par eux-même afin de satisfaire à votre besoin énergitique. (oui c'est dégueulasse) Et croyez moi, manger des plantes et des feuilles c'est pas ce qui donne le plus d'énergie! Après seulement 4-5 jours sans avoir mangé un repas soutenant, vous vous sentirez extrêment faible. Le moindre effort ou déplacement est un fardaux souvent accompagné de maux de tête et de coeur très agacents.

Fatique: Travailler toute la journée, marcher, ramasser du bois, faires des pièges, trouver de la nourriture et même se faire manger par les bestioles contribue à vous épuisez énormément. Il est primordial de distribué son emplois du temps afin d'équilibrer son organisme le mieu possible. Pour ce faire, divisé votre journée en 3 parties de 8 heures. 8 heures de sommeil, 8 heures de travail et 8 heures de loisirs. Profiter du temps ou les moustiques ne sont presque pas présent pour dormir. Ne travailler pas dans les plus chaudes heures de la journée. et entre temps, amusez-vous!! (sa semble facile à dire mais moins à faire ... et vous avez raison!!) Ne gaspillez pas vos forces pour rien vous aurrez besoin de toute votre énergie au long de votre périple.

Ennui: Que vous soyez seul ou en groupe, à un momment donné le temps devient long. Très long. Il est important de tenter de se divertir du mieu possible. Quelqu'en soit la manière. Faites vous un jeux de carte en écorce et jouer avec votre feux si vous êtes seul! (vous allez tout le temps gagné, là est l'avantage!!) Jouer aux autos avec des roches! faite vous une émission de tv entr 4 bouts de branches!... laissez aller votre imagination, ca va faire passer le temps plus vite.

Soif: L'espérance de vie moyenne d'un être humain sans boire est de 3 jours. Certains sont mort après 2, d'Autre ont survécu après 9. Tout dépend de la saison et de l'endroit ou vous êtes. La quantité d'eau évacué par le corps n'est pas la même dans le désert à + 40' (ici un pit de sable pour les quadnetteux!!) ou à - 40' en hiver. Votre activité physique va aussi jouer un rôle tout dépendament de vos efforts. Si vous avez de l'eau, buvez le plus régulièrement possiblemême si vous n'avez pas soif pour ne pas engendrer une déshydratation. Toute autres liquides (jus,café,alchool, liqueur,...) est déconseillée.

Solitude: Cette ennemeie peut ressembler à l'ennuie mais il ne faut pas les mélanger. L'ennui c'est de tuer le temps. La solitude c'est de se sentir seul dans le temps. Encore la, trouvez vous des activités. Ne vous appittoyez pas sur votre sort. Pensez à autre chose, agissez et parlez à vous-même. Ne désespérez pas. Planifiez ce que vous ferez de retour à la maison mais tout en tentant de ne pas trop penser à vos proches (pas évident hein!)

On pourrait introduire un 8ième ennemie: La peur.

La peur de l'inconnue, des animaux, de ne pa se faire retrouver, du noir,.... une quantité incroyable de peurs diverses , même la peur d'avoir peur!. Il est important d'avoir la parfaite maîtrise de vous-même, contrôllez vos émotions et restez calme. (même si c'est vraimant pas évident) Ayez confiance en vos capacités et sa va bien aller.
Dernière édition par techfor le 2006/05/31 14:18:12, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/05/31 08:08:51

Quoi faire lorsqu'on est perdu?

On reste la? On marche? On s'asseoit et on pleure?!!

Utiliser la méthode: STOP

Stop: Arrêter vous

Tâcher de penser: Avez-vous emprunter le bon chemin? A quel endroit vous aurriez-vous trompez?

Observer: Regardez autour de vous. Reconaissez-vous l'endroit? Un montagne, un lac, un batiment?

Planifier: Qu'est-ce que je fais? Je marche encore ou je reste ici? Quel heure est-il? La température est comment? Quel est la saison? Quelqu'un sais ou je suis partie? Avais-je donné une heure de retour, un point de rendez-vous? Je fais un feux, un abris?

Il est important se se poser un paquet de question afin de prendre la bonne décision. Il est conseillez de rester sur place mais si vous décidez de marcher encore un peu, faites le maintenant parce qu'une fois le bivouac (abris, feux,...) construit, on ne bouge plus de là. Par exemple, si le temps se couvre, pensez a vous abritez et à vous trouver du bois pour un feu. Même chose si le soleil se couche. Restez sur place, ne vous déplacez pas la nuit.


Voici les actions à poser ensuite par priorité.

1 - Le feux

2 - Un abris

3 - Nourriture / eau


Par contre tout peux changer selon la température et la saison. En hiver il est préférable de se trouver un abris. En été lorsqu'il fait chaud, trouvez de l'eau. Si il pleut, un abris puis un feux. C'est à vous de gerez votre busness!
Dernière édition par techfor le 2006/06/05 12:41:22, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Re: SURVIE EN FORÊT

Message par techfor » 2006/06/05 07:37:31

Pronostics de la température

Il est parfois utile de se planifier en condition de la température qui s'en vient. Voici quelques petit trucs pour la trouver (fonctionne 90% du temps)

- Si le ciel est rose au coucher du soleil, il fera beau.

- Si le soleil est rouge le matin, il pleuvera.

- Si la fumé monte verticalment et se disperse rapidement, il fera beau.

- Si les étoiles sont à peine visible et scintillante, il pleuvera.

- Si les oiseaux chantent de bonne heure, il fera beau.

- Si le ciel est gris le soir et rouge le matin, il pleuvera.

- Si le ciel est rouge au coucher et au levé du soleil, il pleuvera.

- Si le soeil à son levé est entouré d'un cercle, c'est signe d'un vent fort du côté où le cercle s'ouvrira.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/06/05 08:19:26

La trousse de survie

Voici une liste du matériel le plus utile en situation de survie. L'idéal d'une trousse c'est qu'elle soit la moins encombrante possible. Un canne de tabac est l'idéal. (en plus, polir le dessous pour en faire un mirroir)

Corde / Ficelle: Utile pour se fabriquer un abris, un piège, bref attaché n'importe quoi.

Allumettes: Prenez des waterproofs. Sinon, tremper le bout de souffre dans de la cire fondu. Je déconseil ceux qui sont insensible au vent. Elles coutent chère et brûle rop rapidement. Les meilleurs sont les redbirds, à tremper dans de la cire mais elles allument partout, même sur le verre.

Silex: Un autre accessoire efficace pour allumer un feu c'est une pierre de silex et magnésium. Il faut gratter le magnésium avec le couteau (crééer une espèce de poudre) puis frotter la lâme du couteau sur le silex afin de crééer des étincelles et allumer le magnésium.

Javellisant: Utile pour purifier de l'eau. Il en faux 2-3 gouttes par litre. Utiliser une bouteille de type "salinex" pour transporter le liquide, en plus sont bec compte goute est très pratique.

Mirroir: Accessoire absoluement nécessaire pour vos femmes! Non sérieusement, c'est pour signaler sa présence en créant des flash à l'aide du soleil.

Couteau: Tout le monde sait à quoi sert un couteau?

Fil à collet: Pour la fabrication de pièges, ou attaché quelque chose solidement.

Pensements: Pour penser!

Condom: Non ce n'est pas pour le petit écureuil charmant qui demeure au troisième arbre! C'est plutot pour transporter de l'eau. Assé sureprenant la quantité qu'il est possible de transporter avec cette petite balounne! Important par contre, prennez ;a saveur de fruit. Vous allez avoir un jus! Non c'est pas vrai, ne prennez pas lubrifié.

Hameçons et fil de pêche: Biensûre pour pecher, mai aussi fabriquer un piège ou encore recoudre un vêtement.

Fil et aiguille: Pour coudre des vêtements ou encore une plaie si vraimant nécessaire. Pour les vêtements, il est important de réparer les trous le plus tôt possible pour ne pas les aggrandirs, faire entrer les moustiques et le froids.

Sac de poubelle: Prennez en un orange. Il pourra vous êtes utile pour récupérer de l'eau, vous signaler ou encore vous abritez de la pluie.

J'en oublis surement, mais c'est ce qui me viens à l'idée ce matin. Je les rajouterais.

Il peut biensûre avoir un paquet d'autres items utile mais je parle ici du minimum nécessaire.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/06/06 14:43:51

Le feu

Voici un résumé des caractéristique recherchées pour un feu selon l'essence.

Essences idéales pour l'allumage.

- Bouleau - Sureau blanc - Merisier
- Noisetier - Aulnes - Peuplier

Mais sans oublier la mousse (lichens), les feuilles sèches, les cônes de résineux et leur branches sèches.


Essences idéales pour avoir de la braise

- Orme - Érable - Aubépine
- Bouleau - Aulnes - Sureau
- Robinier - Hêtre - Chêne
- Sorbier - Frêne - Noyer


Essence qui produisent les flammes les plus vives.

- Tilleul - Saule - Épinette
- Hêtre - Bouleau - Sapin
- Pin - Charme - Cèdre


Dans la même lignée, voici les défaut de certaines essences:

- L'orme et le chêne brûlent trop lentement.
- Le sapin et le cèdre fument beaucoup.
- Le tilleul, le marronnier, l'aubépine et le peuplier brûle rapidement.
- Le sapin et l'épinette produisent beaucoup d'étincelles.
- Le mélèze et l'épinette rouge pétillent en brûlant.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/06/06 15:00:47

Pourquoi avoir un feux?

- Se réchauffer

- Signaler sa présence

- Faire cuire les aliments

- Éloigner les animaux dangereux (et les moustiques)

- Garder le moral

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/06/06 15:22:23

Les caractéristiques d'un feu

Pour avoir un feu, il faut 3 éléments essentiels:

- L'oxygène (L'air ambiant)

- La chaleur (flâmme, frottement,...)

- Le combustible (tout ce qui brûle)

On représente ceci par ce qu'on appel le triangle du feu

Image


Le moindre éléments manquant vous rendra impossible d'avoir un feu.[/img]
Dernière édition par techfor le 2006/06/15 17:12:21, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/06/06 16:23:57

Moyens d'allumer un feux

- Allumettes / briquet N'acheter pas des super waterproof full resistant au vent et à l'eau a 4$ la petite boite. Les meilleurs sont les Red Bird qui vende a l'épicerie, ils allument partout et c'est a peu pres 3$ pour 1000) Quand aux briquets, leur défaut c'est que l'hiver ils gèlent et mouillés ils ne fonctionnent plus.

- Loupe, lunettes (presbytie seulement) et verre (plus difficile): Il faut concentrer les rayons du soleil en un seul et petit points sur notre matière d'allumage.

- Batterie: Utiliser la batterie de votre vtt en touchant les fils.

- Fusil / carabine: On retire les ou la bille d'acier (délicatement). On insert un petit morceau de tissus à l'intérieur de la cartouche ou de la balle et on tire sur notre feu. Normallement le tissus sort et il est enflammée. (Je dis bien normallement parce qu'il est possible que le tissus reste dans le canon. C'est un risque à prendre 8O mais il n'explosera pas)


- Friction de bois: Il s'agit simplement de frotter 2 bous de bois ensemble pour crééer assé de chaleur pour enflamer notre matériel d'allumage (petits bouts d'écorce, mousse, champigons séchée). L'utilisation d'un système "d'arc" pour faire virer votre baton est plus facile est moins longue (quelques heures de moins!)

Vous devez choisir un morceau de bois très sec que vous devez fendre pour laisser circuler l'oxygène. Déposer votre matériel d'allumage dessus. À l'aide d'un bout de bois sec (branche) fabriquer un arc pour faire tourner un autre bout de bois. Celui ci va s'appuyer sur le morceau de bois (où le matériel d'allumage). Prenez ensuite un autre petit morceau de bois pour appyer le baton que vous faites tourner. Si vous voulez esseyer rapidement, prennez une drill! :wink:

Image


Glace: Il faut créer à l'aide de la glace une forme convexe, ressemblant à une lentille de lunette. C'est à dire un coté déformé légèrement vers l'extérieur. Un peu comme une loupe. Concentrer ensuite les rayons du soleil en le plus petit points possible.


- Canette de liqueur!! (tout nouveau!!) et après avoir vu ca, j'imagine aussi une canne de tabac (même principe) mais le tout reste a tester . Voici un lien proposer dans un autre post qui explique la méthode ici
Dernière édition par techfor le 2006/06/15 17:20:24, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/06/07 08:40:17

Les types de feux

Il exisite quelques types de feux, tout dépendament de ce que l'on veut faire.

- Feux "normal": C'est-à-dire un feu comme tout le monde le connait et comme l'on voit partout!

- Feux de paresseux (étoile): Ce feux est utile lorsque que vous vouler économiser du bois ou que vous êtes couché. Il consiste à placer les buches en étoile et de les pousser dans le feux au fur et à mesure qu'elles brûlent.


- Feux de cuisson: C'est un feux principalement constitué de braise. Il faut faire un support en bois vert pour y faire cuire la nourriture.

Image


Feux de signalisation: Nous le verrons plus tard.
Dernière édition par techfor le 2006/06/15 17:31:36, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/06/07 09:14:36

Faire un feu

- Pour commencer il faut creuser un trou d'environ 1 pieds à maximum 2 mètres devant votre abris (plus vous êtes près de votre abris < mais pas trop> plus vous économiserez du bois et votre chaleur sera efficace.)

- Retirer ensuite touts les racines que vous voyez. Les racines peuvent se consummer pour ensuite enflammer un arbre par l'interieur quelques mètres plus loin et ce même 5 jours après.

- Déposer une couche de 2" de terre, de sable ou de pierre dans votre trou. Très important de ne pas prendre des pierres qui sont dans l'eau si jamais vous allumer votre feux dans les prochaines minutes. La raison est que " leur taux d'humidité" est élevé. Ce qui peut causer une explosion des pierres.

- Déposer des roches plus grosse au tour de votre feux

- Dégagé 1 mètre tout le tour de votre feux. Encore ici, retirer les racines et mettex le tout sur le sol végétal. Vous pouvez mettre une couche de sable ou de terre.

Voilà pour l'emplacment du feu.

Maintenant pour l'allumer.

- Faites un bouquet. C'est-à-dire ramasser un paquet de brindilles sèches et y insérer de l'écorce au travers. Assoyez le dans le fond de votre troue de feu.

- Recouvrez le de brindilles plus grosses.

- Allumer

- Rajouter du bois de plus en plus gros sur votre feu. Faite attention pour ne pas l'étouffer en en mettant trop ou de trop gros.

En hiver

- Il faut creuser la neige jusqu'au sol gelé si possible (si moins de 2-3 pieds de neige).

- Faire un treillis en gros bois vert pour ne pas que le feu descendre dans la neige ou qu'il soit noyé par l'eau créée par la chaleur du feux.

Image
Dernière édition par techfor le 2006/06/15 17:37:55, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/06/13 13:49:38

La nourriture

Les plantes et fruits sauvages

Pour ce qui attrait à ces informations, je vous invitais à consulter mon site web dans la partie flore mais pour une raison x, il ne fonctionne plus. Mais pour avoir un bon document sur les plantes sauvages comestibles, procurez-vous ce livre:
Image

La viande

Tout les animaux, oiseaux, insectes, poissons, reptiles et batraciens sont commestibles (au Québec).

Bien que l'ont dis que le seul animal dont on peut manger la chair crue est le porc-épic. Il en est aussi de même pour tous les autres. Par contre, il est préférable de faire cuire toutes sortes de viande.

Cependant, voici quelques mises en garde:

- La chair de l'ours est remplie de vers, elle doit être parfaitement cuite.
- Le foie de l'ours polaire contien beaucoup trop de fer pour etre mangé. (bonne chance pour attrapper un ours polaire et c'est plutot rare!)
- Je ne conseil pas les animaux charognards comme la corneil en raison des maladies qu'elle propage.
Dernière édition par techfor le 2008/01/30 21:32:29, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/06/28 10:19:45

L'eau

L'eau est primordiale à l'homme. Trouver tous les moyens possible pour en ramasser.

Ne buvez pas de l'eau stagnante. Elle regeorge de bactéries. Trainer sur vous une petite bouteille de javelisant tu type salinex. 2-3 goutes par litre d'eau suffisent à en améliorer grandement sa qualité.

Si possible, faites bouillir voter eau avant de la boire. Utiliser un morceau de bois creu ou encore faites un contenant avec de l'écorce pour la faire bouillir. Ils ne brûleront pas en raison de l'humidité créé par l'eau.

Et un petit truc!! pas efficace a 100% mais a 80% cracher dans l'eau (pas de moton la, seulement de la salive) si l'eau est propre, votre salive va se disperser si elle est salle, elle va rester en "moton"!!

Alambic

Voici une méthode de récupérer de l'eau à l'aide des végétaux.

- Faites un trou d'environ 2 pieds de profondeur et d'eau moins 1 mètre de diamètre.

- Y déposer des végéteaux dans le fond.

- Mettre un contenant au centre pour récupérer l'eau.

- Recouvrir d'une toile le plus foncée possible (sac de poubelle noir)

- Déposer une petite pierre au centre de la toile.

- Fermer le tour de la toile avec des pierre, de la terre ou du sable.


Assurez-vous de faire votre alambic à un endroit bien au soleil. La condensation produite par les végéteaux va tomber dans votre contenant. Il ne vous reste alors qu'à boire votre eau.

Image

Vous pouvez aussi recouvrir l'extrémité d'une branche à l'aide d'un sac de plastique. L'eau s'y acumulera.

Image

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/07/04 10:23:13

Les pièges et la pêche

Les types de pièges

Strangulation: Étranglement de la bête

Assommoire: Écrasement de la bête

Élévation: Soulèvement de la bête

Perforation: Lance un projectile sur la bête

Un petit lien sur les noeuds: http://www.lesnoeuds.com/telechargement_noeud.html

Un autre sur l'éviscération d'un lièvre: http://www.video-chasse-peche.net/galer ... _vre-1.wmv

Strangulation:

- Collet: Fait de broche, laiton, lacet de botte, corde, fil a pêche,... La grosseur du collet doit être de celle de votre poing. Pour la hauteur du sol, c'est 4 doigts. Installer des branchages sous le collet et faites un corridor pour que le lièvre passe dedans. Si vous pouvez, noircissez le collet avec de la suie de feux pour ne pas qu'il reflette à la lumière de la lune. Pour tout matériel qui ne se tiens pas (lacet, corde, fil a pêche,..) enduiser le de résine de connifère. Assurez-vous qu'il est fixé solidement.


Élévation: Même chose que le collet cependant on va s'arranger pour que l'animal sois dans les airs afin de protéger notre caputure contre les prédateurs et aussi pour accélérer sa mort.

Il faut trouver un jeune arbre assé flexible pour le plier jusqu'au sol. Mais en même temps, d'un bon diamètre et assé solide pour maintenir la capture haute dans les airs. Attacher après cette abres, un petit morceau de bois qui va servir à la rétention. Puis attacher votre collet après ce dernier. Dans un autre arbres solide, creuser une entaille. Il ne vous reste qu'a installer le tout. Assurez vous de chevaucher l'arbre flexible lorsque vous amorcer votre piège. À la vitesse que ca part, ca tue! D.barquer de sur la branche tranquillement toujours en la maitenant puis lacher la délicatement et pousser vous!

Image

Assommoire

Le principe est simple. Il écrase l'animal, lui brisant les os. Utile pour les animaux plus gros comme le renard, le coyote,...mais surtout utile pour le castor. Vous avez besoin de plusieurs grosse bûches que vous mettez en appuis sur 2 points (bouts de bois plus petits). 1 des 2 points doit avoir le bout du haut pointue pour permettre une grande sensibilitée au déclanchement. C'est aussi après celui-ci que vous installerer votre appât (restes animal,...).

Image

Perforation

Bon! un piège assé complexe et difficile a faire pour gros gibiers. Ca peut tuer un ours ou encore un orignal. Mais attention, bien fait, il est aussi extrèmement dangereux. Il s'agit de créer une arbalète qui va se déclancher automatiquement.

Ca prend de la corde et des bouts de bois très solide. Faite tout d'abord votre arbalète à l'aide d'une branche verte très résistante. Ensuite, il faut faire la fixation pour votre arbalète (voir fig. 1) Ce ne sont que des ''Y" rentrer solidement dans le sol dans lequel repose votre arbalète. Attacher ensuite par dessus solidement. Utiliser ensuite un autre ''Y'' que vous entrer à l'envers dans le sol pour créer votre système d'amorcage (voir fig. 3). Ensuite, installer votre ligne déclancheur très solidemement à environ 6 pouces du sol à l'aide de ''Y'' encore une fois à l'envers. (voir fig. 2)

Image

Votre ligne déclancheur doit se rendre jusque devant votre arbalète, à quelques pieds. C'est là que vous mettrez votre appât Afin que le gibier se retrouve devant le piège et qu'il le déclanche avec ses pattes.

Le système d'amorcage est simplement 2 forces qui agissent une contre l'autre. La corde tire sur le bout de bois qui lui retiens l'arbalète armée.


Bien sûre, il existe encore plusieurs autres variantes de pièges mais ceux-ci sont les principaux et les plus faciles (excepté le dernier).
Dernière édition par techfor le 2008/05/05 16:01:35, édité 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
techfor
Messages : 1828
Inscription : 2006/02/27 17:18:21
VTT : plus de vtt
Localisation : Alma

Message par techfor » 2006/07/06 15:04:27

Piège à oiseau

Piège très facile à faire à condition d'avoir un instrument pour percer.

Il suffit de faire un trou dans un tronc, et passer une corde dedans. Reliez une extrémité à une pierre ou un morceau de bois. Dans l'autre, faites un noeud coulant. Prennez une petite branche que vous allez bloquer dans le trou du tronc avec le noeud du noeud coulant. Placer votre appât au bout de la branche. Lorsque l'oiseau vien se percher sur la branche pour manger l'appat, celle-ci fait passer le noeud du noeud coulant dans le tronc et le poids à l'autre extrémité descend. L'oiseau se retrouve donc avec les pattes prisent après le tronc.

Image

Répondre

Revenir vers « Camping / Chasse / Pêche »